Actualités

8 mars 2018

[CP] Le projet de fibre optique du Grand Est mené par NGE distingué par deux prix internationaux

Le projet de fibre très haut débit dans le Grand Est, dans lequel NGE Concessions était mandataire, s’est vu décerner le Prix du Deal Télécom de l’année par Project Finance International (PFI) et IJGlobal.


Après s’être vu décerner le mois dernier le Prix Européen du Deal Telecom de l’année par la revue spécialisée de renom Project Finance International (PFI), NGE double la mise en se voyant également récompensé par le non moins réputé IJGlobal pour la concession de fibre optique remportée dans la région Grand Est.
Cette reconnaissance internationale confirme la performance réalisée par le groupement mené par NGE.


Un projet sans précédent


Ces deux prestigieuses récompenses reflètent le caractère exceptionnel de ce projet, tant par sa taille que par sa structure de financement innovante qui combine cinq banques commerciales françaises de premier rang, les caisses locales du Crédit Agricole et de la Caisse d’Epargne et deux investisseurs institutionnels (SCOR et AXA). Ceci a permis de mettre en place 1,3 milliard d’euros de financement, comportant 900 millions d’euros de fonds privés dans le cadre d’un bouclage réalisé en moins de deux mois, un record pour un projet de cette taille.
Le projet permettra de connecter près d’un million de foyers, entreprises et sites publics à l’internet très haut débit, d’ici 2022.


« Avec ces récompenses, NGE démontre sa capacité à monter des projets financés complexes et lever les fonds nécessaires » - Thierry BODARD, Directeur Général NGE Concessions


« Ces distinctions démontrent la capacité de NGE à réaliser de grands projets et à fournir des engagements sur les enjeux clés de l’aménagement numérique du territoire dans le cadre d’un chantier exceptionnel » -Antoine METZGER, Président de NGE


Les actionnaires du projet :

  • NGE Concessions, mandataire (10%)
  • Altitude Infrastructure THD (10%)
  • Caisse des Dépôts et Consignations (33%)
  • Quaero European Infrastructure Fund (25%, en co-investissement avec la Banque Européenne d’Investissement)
  • Marguerite Fund (22%)


Les prêteurs du projet :

  • Arkea
  • AXA IM
  • La Banque Postale
  • BNP Paribas
  • Caisse Régionale du Crédit Agricole Alsace Vosges, Lorraine, Champagne-Bourgogne, et Nord Est
  • Caisse d’Epargne et de Prévoyance D’Alsace
  • Crédit Industriel et Commercial
  • SCOR
  • Société Générale